Sucre et douceurs

Le chocolat, les gâteaux, les desserts: une petite douceur de temps en temps, c’est agréable et c’est un plaisir qu’on peut tout à fait s’autoriser. 

Mais saviez-vous que le sucre a aussi des répercussions sur votre psychisme et sur votre sommeil? Le plaisir que vous procure le sucre active le centre de récompense dans votre cerveau et votre corps libère des hormones de bien-être. Vous êtes alors toujours tenté d’en « reprendre » et cela a des conséquences.

Le sucre aigrit

Votre corps est toujours en attente du stimulus et cela vous rend irritable, nerveux et agité intérieurement. A la longue, cet état se répercute sur votre psychisme. Il est aujourd’hui prouvé qu’une alimentation trop sucrée peut même mener à la dépression.

Faites de beaux rêves sans sucre

De nombreux processus hormonaux sont réglés durant notre sommeil, et le cerveau consomme du sucre à cet effet. Mais un excès de sucre entraîne une réaction de stress du cerveau, ce qui a notamment pour conséquence de perturber le sommeil. Plus vous dormez mal, plus la régulation du métabolisme glycémique est mauvaise. Un manque de sommeil accroît donc l’envie de sucre… Par conséquent arrêtez de manger des sucres simples au moins trois heures avant d’aller au lit. Pas non plus de petit biscuit pour accompagner la tisane !

Certes indispensable…

Votre corps a besoin de sucre pour fonctionner, mais pas dans les quantités que nous consommons aujourd’hui et surtout pas sous cette forme. Donnez à votre corps du sucre sous forme de glucides complexes, comme les produits aux céréales complètes, le riz nature, les bananes ou les haricots, mais surtout pas sous forme de sucre cristallisé.