S’assouplir pour préserver sa mobilité

Notre corps possède plus de 600 muscles. Il faut à la fois les renforcer et les étirer pour en maintenir la souplesse et relâcher toutes les tensions, y compris musculaires.

Relâcher les tensions pour gagner en liberté de mouvement

Les muscles peuvent faire deux choses : se contracter et se relâcher. Un muscle se contracte quand il doit fournir un travail. Si l’on s’entraîne souvent, que l’on reste longtemps dans la même position ou que l’on bouge trop peu, des tensions musculaires peuvent se faire sentir. 

Les muscles soumis à des tensions exercent une traction sur les os, les tendons et les ligaments. Cela se traduit par des douleurs, une réduction de la mobilité et une certaine inertie. Lorsque l’on reste longtemps assis à son bureau, on ressent des tensions à l’arrière des cuisses, dans le dos et dans la nuque. Mais on peut faire quelque chose pour éviter ça :  s’étirer régulièrement pour détendre ses muscles !

Etirements statiques ou dynamiques ?

Faire régulièrement de l’exercice au quotidien aide à réduire les tensions et donc les douleurs. Il est facile de marcher jusqu’à l’imprimante, de prendre les escaliers ou de faire une promenade pendant la pause de midi. Ce qui est encore mieux, c’est d’effectuer des exercices ciblés d’étirements statiques ou dynamiques pour améliorer sa mobilité. 

Pour les étirements statiques, il faut tenir une position pendant 30 à 60 secondes. Pour les étirements dynamiques, une fois la position trouvée, il s’agit d’effectuer de petits mouvements répétés. Les deux variantes améliorent la mobilité. 

La règle de base est de faire des étirements dynamiques pour s’échauffer et des étirements statiques après le sport. 

Pour relâcher vos tensions, faites simplement ce que vous préférez ! Voici les principaux groupes de muscles que vous devez étirer :

  • muscles antérieurs et postérieurs de la cuisse,
  • muscles des fessiers,
  • muscles pectoraux et thoraciques,
  • muscles des épaules,
  • muscles de la nuque.