Retrouver le goût du naturel

Manger finit par devenir une habitude, car la mémoire enregistre ce qu’on a trouvé bon et mauvais. Lorsqu’on mange quelque chose qui a bon goût, notre cerveau sécrète des hormones du plaisir. Et pour retrouver cette sensation, on mange plus.

L’industrie alimentaire connaît les substances qui déclenchent cette réaction et en rajoute dans les aliments. Le problème avec les arômes, les additifs et les exhausteurs de goût, c’est qu’ils nous font oublier la saveur des substances naturelles et qu’ils émoussent nos papilles gustatives. On finit par ne plus pouvoir faire la différence entre les aliments naturels et les arômes artificiels.

A quand remonte la dernière fois que vous avez senti l’odeur du pain frais ? Essayez, pour voir ! Fermez les yeux et croquez dans une pomme, une carotte, une tomate ou autre, en vous concentrant sur vos sensations. C’est bon, non ?

Un yogourt à la fraise n’est pas un yogourt avec des fraises

Saviez-vous qu’il suffit de 9 grammes de fraise dans un yogourt de 150 grammes pour pouvoir le qualifier de yogourt à la fraise ? Cette quantité équivaut à peu près à une demi-fraise. Mieux vaut donc prendre un yogourt nature et y ajouter soi-même des fraises fraîches.

Varier les plaisirs

Préparez-vous des repas savoureux et variés, en utilisant des herbes aromatiques et des épices par exemple.

  • Parfumez vos sauces à salade avec du basilic, du persil, de l’ail, de l’origan, de la ciboulette, du fenouil, de l’ail des ours, des oignons ou du cresson.
  • Relevez vos poissons et vos viandes avec du fenouil, du poivre, du piment, du romarin ou du gingembre.
  • Agrémentez votre bircher de cannelle, de citron ou de fruits frais.
  • Aromatisez votre eau avec du citron, du concombre, du gingembre ou des fruits frais.