Pas plus gros que le poing

De la taille du poing, une pomme ou un petit pain au blé complet sont des collations saines. En principe, tout repas devrait se composer de l’équivalent d’une poignée de fruits ou de légumes, et la portion d’accompagnement, de type pâtes, pommes de terre ou riz, ne devrait pas non plus être plus grosse que le poing.

Un sain appétit

Quand on bouge régulièrement, on n’a pas moins faim, mais le corps consomme l’apport alimentaire supplémentaire. En outre, faire de l’exercice physique d’intensité moyenne aide à réguler le taux d’insuline et donc la sensation de faim, ce qui permet d’éviter les fringales. 

Pour nombre d’entre nous, manger est aussi une manière de se récompenser. Saviez-vous que l’exercice active également le circuit de la récompense ? Alors mieux vaut 10 minutes de promenade en plein air qu’une minute de plaisir chocolaté. 

L’exercice présente aussi l’avantage de diminuer la sécrétion d’hormones du stress. Quand on est sous pression, on est souvent plus sujet aux fringales et aux envies de sucre. Bouger davantage permet donc de réduire le stress et de manger mieux. Et quand on est moins stressé, on est en meilleure santé.

Des détails qui font la différence

  • Au prochain repas, prenez une cuillérée de pâtes en moins, mais un peu plus de salade ou de légumes.
  • Remplacez les boissons sucrées par de l’eau.
  • Ajoutez des fruits frais à votre bircher.
  • Un peu d’audace : faites griller des légumes avec votre viande !
  • Ne mettez plus de sucre dans votre café, votre thé ou votre infusion.
  • Mangez lentement, en savourant.
  • L’air frais fait du bien – pensez à manger dehors parfois.
  • Passez par le rayon légumes de temps en temps plutôt que de vous diriger directement vers les plats préparés.
  • Limitez les matières grasses comme le beurre, l’huile et le gras.
  • Préférez les épices aux sauces comme le ketchup et la mayonnaise, par exemple.
  • Débarrassez vos placards des sucreries, chips et biscuits salés.